ZOOM SUR UNE PROPOSITION DU PROGRAMME

NOTRE PROPOSITION 10

 

Développer les activités loisirs en démultipliant les synergies avec la FFCAM à travers des actions et la mise en place de moyens en commun.

LE PROBLEME

Deux fédérations interviennent principalement sur le champ des activités de montagne et d’escalade au sens large : la FFME et la FFCAM.

Certains pratiquants sont d’ailleurs licenciés dans les deux fédérations, des structures (SAE) et les terrains de jeux sont utilisés par des clubs et pratiquants des 2 fédérations et une certaine incompréhension subsiste dans la communauté et parmi le grand public sur cette situation qui peut apparaître comme contre productive ou comme un héritage qui a perdu de son sens.

Si les pratiques compétitives sont relativement bornées, la pratique loisir est partagée et vécue parfois comme concurrentielle.

SA RESOLUTION

L’objectif est de dépasser les querelles d’organisations sportives pour rechercher des synergies pour mieux répondre aux attentes des pratiquants, mettre en commun des moyens pour optimiser les ressources et apprendre à mieux travailler ensemble.

Sous réserve d’un accord avec la FFCAM, avec qui nous sommes en contact rapproché, une optimisation des moyens est possible avec par exemple :

  • Une collaboration sur des rassemblements et évènements
  • La fusion des équipes nationales FFME et FFCAM
  • Une coordination sur les bourses accordées aux expéditions lointaines
  • Une invitation aux conseils d’administration de chaque fédération pour mieux se coordonner
  • Une intégration de nos systèmes de formation :

 

Sur ce dernier point, le savoir-faire et le volume des formations escalade et canyon dispensées par la FFME est reconnu. Le cursus plus lisible des formations montagne et le volume réalisé par la FFCAM est très intéressant. L’ ’idée serait à terme de délivrer des diplômes fédéraux communs aux deux fédérations en confiant la gestion des formations escalade et canyon à la FFME et les formations montagne à la FFCAM. Une harmonisation sur la base des procédures de chaque fédération pour chacun des domaines de formation sera nécessaire. La validation des anciens diplômes en brevets bi-fédération pourrait se faire progressivement à l’occasion des formations continues (recyclage).

Les deux fédérations garderaient leurs propres propositions de stages non qualifiants.
Sur la formation voir également proposition n° 6

ENGAGEMENT CAP24FFME

Développer les activités loisirs en démultipliant les synergies avec la FFCAM. (Actions et moyens mis en commun)