ZOOM SUR UNE PROPOSITION DU PROGRAMME

NOTRE PROPOSITION 11

 

Repenser le haut niveau en escalade et en ski alpinisme et renforcer la place des clubs.

LE PROBLEME

En escalade, la France qui dominait par le passé la discipline sur le plan international ne joue plus tout à fait les premiers rôles Des échéances très importantes (Tokyo 2021) et surtout Paris 2024 se profilent. Il existe chez les jeunes un réel potentiel, mais ceux-ci peinent à transformer l’essai une fois arrivés en seniors Une forme d’usure du modèle français du haut niveau est constatée et des tensions existent au sein des équipes de techniciens.

Pour le ski alpinisme les résultats sont plus satisfaisants.

Les deux enjeux principaux sont le maintien des équipes de France à ce haut niveau et leur préparation à l’accession aux jeux olympiques de la discipline.

SA RESOLUTION

Le Nouveau cap passe nécessairement par un renouvellement des équipes et tout d’abord par un changement au niveau de la Direction Technique Nationale (l’actuel DTN est en poste depuis 22 ans). Il faudra tout d’abord faire un état des lieux en prenant du recul, fonder la nouvelle organisation et investir fortement dans le management de l’équipe.

La séparation de la fonction de directeur technique national (DTN) de celle de directeur de la FFME (proposition n° 22) permettra d’avoir un DTN centré sur le haut niveau et la compétition. Ceci nous paraît essentiel au sein d’une fédération délégataire de 2 disciplines olympiques ou en passe de le devenir.

Pour garantir de vrais changements, le nouveau DTN ne sera pas obligatoirement issu du sérail. Il disposera d’une large autonomie mais devra intégrer une orientation forte des élus sur un travail plus étroit avec les clubs, c’est un axe du projet global de Cap24FFME.

Des pistes de travail seront privilégiées :

  • Aide concrète aux clubs de niveau national et disposant d’un label compétition
  • Planification et coaching à distance pour les athlètes hors
  • Création éventuelle d’un pôle France espoirs pour mieux accompagner le passage des pôles espoirs régionaux aux pôles France
  • Renforcement et élargissement des actions de recherche pour le ski alpinisme et l’escalade

ENGAGEMENT CAP24FFME

L’image et le développement de la FFME sont notamment liés à la qualité des résultats de ses athlètes en ski alpinisme et en escalade. Le rôle d’une fédération sportive est d’optimiser les moyens pour y parvenir en passant dans une logique de culture du résultat. Repenser le haut niveau est incontournable.