ZOOM SUR UNE PROPOSITION DU PROGRAMME

NOTRE PROPOSITION 7

 

Permettre à chaque licencié de choisir une licence adaptée à sa pratique et de contribuer équitablement selon le type d’activité : Une licence différenciée avec un tarif adapté au loisir ou à la compétition et dirigeant(e).

LE PROBLEME

Les ressources de la Fédération dépendent à 62% (2019) des licences. C’est une bonne nouvelle en matière d’indépendance notamment par rapport aux subventions mais il s’agit également d’une dépendance très forte en fonction de l’évolution du nombre de licenciés et du prix de la licence. La gestion passée a eu tendance, en surfant sur la progression du nombre de licenciés et en augmentant continuellement le prix des licences à se laisser entraîner dans une fuite en avant sur les dépenses de fonctionnement.

Par ailleurs le prix de la licence est identique quelque soit l’activité principale pratiquée. Un licencié loisir paye le même prix qu’un licencié compétition alors que les moyens mis à disposition sont radicalement différents. Seulement 7% des licenciés FFME ont un classement soit en escalade soit en ski alpinisme.

Le système actuel est figé depuis des années (pour ne prendre aucun risque sur l’aspect financier) il doit  être adapté afin d’être plus en concordance avec l’évolution des nos pratiques et la transformation de la fédération.

Dans une période de crise, comme celle que nous traversons, avec une  forte baisse du nombre de licenciés, des incertitudes sur la reprise pour la saison 2021/22, la question de revoir notre système est tout à fait pertinente et c’est sans doute l’occasion de repenser notre système au service des réelles attentes des licenciés et clubs.

Actuellement la FFME propose 5 types de licences : 

  • Licence jeune
  • Licence adulte
  • Licence famille
  • Licence hors club
  • Licence découverte

 

SA RESOLUTION

Les licenciés ffme doivent trouver une licence adaptée à leurs pratiques, à leurs besoins et dont le prix correspond mieux aux services que peut leur apporter la fédération.

 

Notre projet concret serait de proposer 9 types de licences :

  • Licence loisir jeune inchangée au tarif actuel de la licence jeune : 27, 50€
  • Licence loisir adulte diminuée passant de 42 à 38 €
  • Option compétition au tarif de 15€
  • Licence famille  27,5€ 
  • Licence dirigeant(e) non pratiquant : 15€
  • Licence sport santé (patient en ALD avec une prescription médicale) :: 25€
  • Licence été loisir valable à partir du 15 avril = 17€  
  • Licence hors club augmentée à 95 €
  • Licence découverte inchangée t

 

Avec les particularités suivantes :

  • La licence loisir permet de pratiquer, découvrir la compétition jusqu’au niveau départemental.
  • Il est possible en cours de saison de prendre une option compétition à condition du paiement du tarif de l’option
  • L’option compétition est obligatoire à partir de la catégorie U2 ex- poussin(e) 1er niveau pour un championnat de France en escalade.

 

  • L’option compétition est obligatoire pour les ouvreurs  à partir du niveau 2 et pour les coachs.
  • La licence dirigeant non pratiquant nécessite seulement la partie RC (responsabilité civile) en termes d’assurance et ne requiert pas de certificat médical.
  • Toutes les licences (sauf découverte et été) permettent d’assurer des fonctions de juge ou président de jury.

Au moment de la réforme, le tarif de chaque type de licence sera calculé de façon à obtenir un produit global sensiblement équivalent pour la fédération que précédemment. La fédération pouvant faire un effort sur ses dépenses de fonctionnement.

L’estimation du nombre de licences compétition est faite sur la base du nombre de compétiteurs escalade et ski alpinisme classés sur une saison de référence (2019). 

Des simulations financières complètes ont été réalisées par l’équipe de Cap24FFME. Ainsi cette réforme ne comporte pas de risque au niveau des recettes de la Fédération mais permet de contribuer différemment selon le type de pratique et l’engagement..

Chiffres 2019 – source FFME

ENGAGEMENT CAP24FFME

Le premier axe de la proposition de Cap24FFME est de réformer la structure des licences et d’engager sur le moyen/long terme, et non pas seulement en réaction à la crise Covid. Cette réforme  conduira à des changements en termes de tarifs pour de nombreux licenciés. L’engagement est également pris d’une modération de l’évolution du tarif des licences dans l’avenir.

La hausse de recettes pour la fédération pouvant provenir de l’augmentation du nombre de licenciés.