ZOOM SUR UNE PROPOSITION DU PROGRAMME

NOTRE PROPOSITION 8

 

Développer un modèle de salle fédérale pour le loisir et la compétition avec un fonctionnement associatif et une ouverture au public qui participe aux coûts de fonctionnement.

LE PROBLEME

La FFME n’a pas pour mission ni pour rôle de développer un réseau de salle “privées”. Elle ne dispose pas non plus du capital et de moyens de levée de fonds pour y parvenir. Son objet n’est pas la concurrence avec le secteur privé.
Nos clubs et nos licenciés ont besoin de salles fédérales, plus nombreuses, plus performantes, plus ouvertes. Mais nous devons aussi être en capacité d’innover sur les modes de financement et de gestion en faisant appel à l’économie sociale et solidaire.

SA RESOLUTION

 

Nous souhaitons accompagner des modèles de salle fédérales gérées par des clubs ou SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) qui bénéficient d’investissements publics et qui parviennent à couvrir leurs frais de fonctionnement par l’accueil d’activités fédérales et du grand public.

Le soutien de la fédération est méthodologique, sur l’assistance à la maîtrise d’ouvrage et sur le financement.
Des exemples existent déjà dans les territoires. (Club Minéral Spirit à Valence, club Entretemps à Besançon, Edenwall à Charnay les Macon, Club Chambéry escalade…)

ENGAGEMENT CAP24FFME

Développer un modèle de salle fédérale (loisir et compétition), avec un fonctionnement associatif et une ouverture au public.