NOTRE PROJET <————–

La FFME a besoin de renouveau !

Les orientations, les priorités, la communication, les méthodes sont à redéfinir. Un grand nombre de licenciés, de clubs, de dirigeants peinent à s’identifier au tout compétition.

Ils admettent que cette image est porteuse de dynamisme, qu’elle reçoit un écho médiatique mais cela ne correspond pas à l’essentiel de leurs pratiques, cela ne reflète pas leurs réalités.

 

La FFME est une fédération sportive, dont l’un des rôles est la promotion des pratiques compétitives, qui a la particularité de s’appuyer sur un réseau de clubs dont l’activité dominante et même parfois exclusive est le LOISIR. Avec l’envie de permettre à ses adhérents de progresser, de découvrir des activités nouvelles, en toute sécurité et dans un environnement convivial.

 

L’attente d’un soutien actif pour gérer et se développer est confronté à des actions, une communication de la fédération qui semble obnubilée par la performance, la compétition, l’image. L’animation très distante des modes de fonctionnement des bénévoles renforce sans doute ce sentiment.

 

Parler de renouveau, de renaissance, de reconstruction, de réorientation indique que l’héritage, le bilan, l’état des lieux n’est pas catastrophique et comporte des réussites. Mais le compte n’y est pas et le fossé s’est creusé entre les propositions faites et les aspirations des clubs, licenciés, ligues et comités territoriaux

La crise autour du « déconventionnement des falaises » a mis, une nouvelle fois en lumière cette fracture, cette déconnexion entre les bénévoles et les dirigeants de la Fédération.

 

Alors quelles sont les propositions pour contribuer à ce renouveau, au rassemblement ?

Nos 4 équilibres représentent  les valeurs portées par ce projet et qui conduiront nos actions. Ces objectifs, pour certains d’entre eux, doivent être mesurables, notamment en termes financiers, pour que cela ne reste pas au stade de simples intentions.

Équilibre entre la pratique en pleine nature et en Salle.

C’est une rupture avec le positionnement de la Fédération de ces dernières années. Nous souhaitons développer toutes les pratiques. (en savoir plus)

Équilibre entre la compétition et le loisir.

Nous avons de nombreux projets sur l’évolution et le développement de la compétition pour l’élite mais aussi pour le plus grand nombre. Avec moins de 10% de compétiteurs parmi les licenciés FFME, nous devons investir sur la pratique loisir.               (en savoir plus)

Équilibre des rôles et missions entre les territoires et le national

La décentralisation est un enjeu majeur. Les ligues, les comités territoriaux et les clubs doivent voir leurs prérogatives et leurs rôles renforcés, car ils sont les acteurs de proximité de la FFME. Sans concertation il n’y a pas d’actions qui tiennent.            (en savoir plus)

Équilibre entre les bénévoles et les salariés.

La professionnalisation est indispensable au développement de l’ensemble des structures FFME. Il nous faut être clairs sur le rôle de chacun et réintroduire dans la gestion de la Fédération une participation plus forte des élus. Et redéfinir une gouvernance responsable participative et durable. (en savoir plus)

Conclusion

Nous vous avons dit en introduction, la raison qui a initié la constitution d’une liste en désaccord avec le projet fédéral porté par la direction actuelle.
Nous concluons en revenant sur 2 points forts qui structurent notre programme et notre ambition :

1/Une volonté de faire autrement

Une ambition de modernisation et de restructuration de notre fédération pour lui permettre de répondre aux enjeux actuels en étant “connectés” avec les forces vives que constituent les territoires. Aucun sujet ne sera tabou (masse salariale, mode de gouvernance, déséquilibre entre les activités). Afin que notre fédération puisse continuer à se développer (pas seulement au niveau des pratiques en SAE et de la performance sportive).

Il est donc nécessaire d’élaborer des propositions et innovations qui vont changer les conditions de l’organisation fédérale.

La revendication que notre fédération appartient culturellement à la communauté de la Montagne et de l’Escalade et qu’elle défend les mêmes valeurs : une fédération ou chaque génération d’adhérents se retrouvent et contribuent à bâtir une FFME ouverte, respectueuse et responsable où l’esprit d’entreprendre, de partager, d’accompagner est essentiel.

Une volonté de transparence et d’humilité : Ce projet nous l’avons construit à votre écoute, à votre contact. Nous nous sentons redevable à chaque instant de vous en faire partager l’avancement, de vous impliquer dans chacune des réussites et d’engager régulièrement
notre responsabilité devant vous.

 

 

2/Un nouveau projet fédéral autour des 4 équilibres et 24 propositions qui structurent une nouvelle vision de la FFME mais qui ne peuvent résumer à eux seuls l’ensemble des enjeux.

 

 

Nous avons des défis à relever :

  • la sécurité de nos pratiquants,
  • l’olympisme pour l’escalade et le ski alpinisme,
  • la lutte contre toutes les formes de violences et plus particulièrement les violences sexuelles,
  • la Responsabilité Sociétale des Organisations,
  • la responsabilité de notre fédération et des gestionnaires de SNE,
  • le développement durable, la transformation numérique..

Nous ne serons pas qu’une fédération sportive, mais aussi une fédération de loisir et de sports de pleine nature.

Tous ensemble avec nos territoires

#Cap24FFME Concertation Accompagnement et Partage